Coaching d’équipe


Le coaching d’équipe et ses outils

1 / Ce que n’est pas le coaching d’équipe
Le coaching d’équipe n’est pas « Team Building », ni « Cohésion d’équipe » même si ce que vivent les équipes en coaching favorise la cohésion et la maturité de l’équipe. Il ne s’agit pas non plus de formation, ni d’une somme de coaching individuels même si de par la mise en œuvre d’actions concrètes de changement dans leur façon de travailler, les équipes coachées deviennent des équipes apprenantes.
2 / le coaching d’équipe est un processus en soi
Le coaching d’équipe consiste en un accompagnement individuel permettant à l’équipe d’intégrer des Savoir-Faire et des Savoir-Être dans le but de la rendre plus performante dans ces trois domaines d’activité :
– l’obtention des moyens nécessaires à son activité
– la gestion de ces moyens à savoir ses processus de travail
– l’obtention et la mesure de ses résultats
L’équipe doit en effet gérer au quotidien un cycle de production qui lui est propre. Que l’on soit un service facturation, une équipe marketing, ou un comité de direction, nous devons obtenir les moyens à mettre en œuvre pour obtenir des résultats.
Comment déterminer la forme d’intervention la plus appropriée à la situation de l’équipe ?
Deux possibilités s’offrent au coach d’équipe pour analyser la situation :
– l’observation des processus : cette intervention requiert pour le coach d’être physiquement présent à l’occasion de séances de travail de l’équipe (réunions opérationnelles, observation sur le lieu de travail, présence sur un évènement spécifique,…)
– l’écoute des acteurs : certainement le moyen le plus efficace quand il s’agit d’élaborer un diagnostic de structure visant à connaître l’ensemble des interactions en jeux dans et hors de l’équipe.
Ces deux procédés permettront d’élaborer la à la fois le domaine sur lequel l’équipe peut évoluer grâce au coaching et la forme de l’intervention proprement dite.

Qu’il s’agisse d’une difficulté à obtenir des moyens, de « fuites » dans les processus de travail ou de résultats limités et/ou dont la mesure n’est que partiellement assurée, il existe un type de coaching spécifique et adapté.
Une fois le diagnostic posé, les outils de coaching d’équipe sont proposés. C’est l’équipe in fine qui choisit la formule la mieux adaptée à sa situation et ses objectifs.

LES OUTILS CONCEPTUELS DU COACHING D’EQUIPE
– La supervision de réunion
Cet outil est utile pour les équipes dans lesquels les processus de travail nécessitent d’être améliorés. Le coach peut, tour à tour, être un observateur extérieur à la réunion et offrir un feedback sur les processus. Ex: modéliser un participant afin d’illustrer certaines options de comportement utiles pour l’équipe. La supervision se déroule sur le lieu de travail habituel de l’équipe.
– La mise en œuvre d’activités spécifiques
Le coach peut estimer que l’équipe peut mettre en œuvre des changements par elle-même, en dehors de sa présence. Ces contrats de changement font l’objet d’un débriefing spécifique à l’occasion d’une séance de coaching suivante.
– Les séminaires de coaching
Des séminaires en extérieur peuvent être programmés afin, par exemple de travailler à l’élaboration d’un objectif spécifique, de lancer officiellement le coaching, de mettre en œuvre un team building ou une formation… réaliser en résidentiel, l’équipe sera coachée presque en permanence.

LES OUTILS STRUCTURELS DU COACHING D’EQUIPE
Le coaching se situe dans « l’ici et maintenant » de l’équipe. A ce titre, tout ce qui concerne les interactions en cours dans l’équipe doit faire l’objet d’une observation soutenue. Qu’il s’agisse de l’occupation de l’espace de travail et en réunion, de la pratique du travail en binômes, de la gestion du temps et de l’énergie investie dans les phases de travail en équipe, le coach s’attachera à mettre en lumière et à proposer d’élaborer des solutions d’amélioration de la performance collective.
Dans ce but, le principal outil demeure « l’orientation solution » et dans la mesure où elle est adaptée, « l’orientation résultat ».
L’orientation solution transforme le fameux brainstorming d’idées en brainstorming de solutions qui centre l’équipe sur la mesure des résultats, des plans d’action et leur suivi jusqu’à leur terme.
L’orientation résultat part de l’idée que si une entreprise porte un certain intérêt à ces résultats financiers, elle les suit au jour le jour. En équipe, cette pratique s’appelle « tracking ». Le suivi d’actions importantes portant sur la vente, la qualité, les pertes, l’absentéisme,… peut s’effectuer au jour le jour. Le principe est que l’on fait ce que l’on mesure.
Le « breakthrough » définit l’atteinte d’un résultat radicalement différent de celui que l’équipe a l’habitude d’atteindre : « quel serait notre résultat si nous étions les plus performants ? », « de fournir en zéro délai ? »,… Cette démarche est initiée dans les équipes confrontées à l’obligation d’opérer une transformation radicale de leur cadre de référence, de leurs habitudes de travail, de leurs résultats.
Enfin, et il s’agit là d’une réelle avancée dans la pratique du coaching d’équipe, un modèle de personnalité, de communication et de gestion du stress a été spécifiquement adapté à ce type d’intervention : La Process Communication

L’utilisation de Process Communication en coaching d’équipe
Dans ce cas, la phase de lancement intègre la réalisation d’un profil individuel de chaque équipier qui permet de réaliser un profil de l’équipe. Ces profils parlent des comportements des individus au travail et font l’objet d’une validation individuelle.
C’est la NASA qui est la première organisation à avoir utilisée (et qui utilise toujours) Process Communication dans ses processus de recrutement, sélection et entraînement des équipes d’astronautes.
La Process Communication a ainsi fait l’objet d’une validation scientifique de son utilité dans l’amélioration et le développement des processus de travail des équipes car il s’agit d’un outil pragmatique qui s’attache avant tout à mettre en avant les caractéristiques positives individuelles et l’éventail de complémentarités et synergies ainsi créées.
La Process Communication est spécifiquement adaptée au coaching d’équipe dans le sens où elle donne aux équipiers des clefs de compréhension et d’action sur les processus naturels qui se jouent en équipe tels que la communication, les styles de management, les comportements sous stress, la motivation,…
Basée sur six types de personnalité faciles à mémoriser, quatre canaux de communication, six comportements sous stress spécifiques et observables donc prévisibles et réversibles et huit sources de motivation, la Process Communication est l’outil à ce jour le plus performant pour couvrir l’ensemble des besoins d’une équipe dans la recherche de la performance collective et individuelle.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s